Preloader Image

novembre

2019-11-19
Playlist

Le Petit Tas de Zik #27

Les meilleurs journées sont les reflets des playlists les plus passionnées. #LGTDZ donne matière à de la raclette party ou du canapé-sushi, toujours avec le groove en dénominateur commun.
Du son frais pour la quête de chaleur hivernale , dispo sur petites et grandes enceintes, depuis les principales plateformes digitales !

Read article
2019-11-18
Playlist

Sagittarius : Cffn Szn

Apres avoir partagé ses repérages de l’automne, le camarade Sagittarius inaugure en playlist la Cuffin Season. Cette période de l’année où les âmes libres et indépendantes partent à la recherche d’un autre avec qui passer l’hiver au chaud. 
Une sorte de partenariat sans engagement qui trouve sa bande-son avec une vingtaine de titres, calibrée pour le chill à deux.
Parce que l’isolation en douceur et en intimité peut se pratiquer avec du flow, de la vibe et de grosses productions lourdes, la rédaction relaye ce travail de recherche, disponible sur les principales plateformes digitales.

Read article
2019-11-15
Video

Galant Troopers #1 : Vax-1 & Kuna Maze

On en parlait au moment à la naissance de Galant Records et les choses se mettent en marche : le commando d’élite lyonnais Galant Troopers commence à se déployer ce vendredi .
Les beatmakers Vax-1 et Kuna Maze sont les deux premiers appelés sur le front. Les deux plus belges des producteurs lyonnais représentent la capitale des Gaules et confrontent leurs maniement des rythmes et des harmonies, à un panel international de kickeurs.






Nelson Dialect, Blu Samu, Black Josh… Un rassemblement de noms habitués à nos lignes et nos playlists, rassemblés entre les 9 arrondissements de Lyon. D’Adelaide (Australie) à Manchester en passant par Bruxelles, ce premier volume met la production lyonnaise sur la carte.

Nos deux artisans, qui ont réussi à exporter leurs talents respectifs, embarquent dans leurs bagages les bouchons et les tacos revisités.

Read article
2019-11-14
Video

Family Recipes – Less Is More

Présent dans nos playlist et désormais sur la TV et nos lignes. La formation hip-hop/jazz/rock Family Recipe met en images le single Less Is More avec un clip exclusif à retrouver ce 14/11 sur #LGTDZ.

La réalisation de Simon Gléonec anime la production d’Hurricane et la collaboration d’Alyssa Marie) dans un condensé de tranches de vies. Du groove de la vie et des couleurs, capturé dans un plan fixe, sobre et léché, qui expose le consumérisme qui régit la société. Un clip qui montre le trop-plein dans notre quotidien et s’en démarque par la réalisation.
Comme une volonté de monter l’agitation superflue au sein d’un cadre posé, Family Recipes narre son propos et ses intentions à travers différents canaux. Un premier single et un premier EP qui enclenche l’attente du long-format, par une bande aussi barrée qu’inspirée.
Read article
2019-11-08
news

Beus Bengal – From One Spark To Another

Signé Beus Bengal, l’album From One Spark To Another met en lumière le travail discret d’un passionné, plongé dans les galettes depuis plus de 20 ans. Ce nouveau projet chez Brain Connection (label d’Azaia) perpétue la tradition des albums instrumentaux à l’éloquence sans mots. 
Sans palabres ni fioritures. La prose de ce projet n’est qu’accords et harmonies. Ses punchlines sont des kicks et snares affûtés. Ses thèmes sont des grooves denses aux rythmes clairsemés. Fidèle retranscription de ses paysages quotidiens et mentaux, l’album de Beus Bengal dit vrai sans parler.

Tantôt artiste, tantôt artificier, Beus Bengal confectionne un doux brûlot, aux mesures chargées de combustibles et achemine son oeuvre vers nos oreilles, qui ne demandent qu’à s’embraser.

Read article
2019-11-08
Playlist

Soulitude 2019 : la playlist

La quatrième édition du festival Soulitude se tiendra du 14 au 17 novembre à l’Athenee 4 de Genève. Le désormais rendez-vous incontournable des passionnés de grooves jazz & hip-hop promet une fois de plus son lot d’émotions et de proximité avec les acteurs du mouvement.
La rédaction sera sur place pour du contenu exclusif et des livestream au cœur de l’effervescence helvète.

Un festival qui suinte la passion et la recherche jusqu’à ses moindres détails, de son déroulé à sa présentation. Le mélange d’étoiles montantes et de légendes vivantes au sein de la programmation, un trailer signé Mickael Colombu alias Jankyvision, qui rend hommage à Reid Miles, auteur des mythiques jaquettes de Blue Note Records.

Le légendaire BILY COBHAM, les prodigieux DOMI & JD BECK, la révélation DEVIN MORISSON, le combo Japon/U.S.A/Europe des trois monstres sacrés DJ KOCOLARGE PROFESSOR (Main Source) – SEBB BASH, l’hommage à ROY HARGROVE rendu par RENEE NEUFVILLE (RH Factor) et le LEON PHAL Quintet… Une programmation qui fait tourner la tête, à découvrir en playlist ici :

Jeudi 14 novembre : Roy Hargrove Tribute

RENEE NEUFVILLE & LEON PHAL Quintet

Vendredi 15 novembre : soirée coups de coeur

DJ DEHEB warm up

DOMI & JD BECK

DEVIN MORISSON

Samedi 16 novembre : Jazz Legend Night

DJ RIDDLER warm up

BILLY COBHAM & Culture Mix


Dimanche 17 novembre : 45 Live Worldwide

LARGE PROFESSOR / DJ KOCO / SEBB BASH

WWW.SOULITUDEEVENTS.COM

Read article
2019-11-06
Mix

West-Woo – Woo Mix 19′

Authentique passionné de rareté vinyles, le DJ/beatmaker nantais West-Woo fait partie des résistants qui ont juré fidélité à la old-school. C’est sur Soundcloud que l’on retrouve des remixes et sélections dédiées à l’age d’or et autres fraîcheurs dans la même veine.

Il fait part de ses repérages et témoigne depuis ses platines de l’intemporalité de sa vibe musicale. Un mix frais, nourri aux classiques et qui met en lumière les générations nouvelles.

Et pour une dose de West-Woo en live, il sera le 30 novembre avec J Moses à la Maison Café de Nantes, pour un mix à base de groove et de grosses basses dont ils ont le secret.

Read article
2019-11-04
Video

Gang Starr – One Of The Best Yet

Les chroniques sur les grosses sorties se font rares sur le site, l’accent étant mis sur les découvertes. Avec One Of The Best Yet septième et ultime album de Gang Starr, La rédaction fait une entorse à son parti-pris pour dédier ces lignes à l’une de ses madeleines de Proust…

C’est dans la soirée du 18 septembre que le monde apprit la sortie imminente du nouvel album par un message vocal de Nas. Une surprise qui a immédiatement cristallisé toutes les attentes, alors que ce projet semblait irréalisable avec la disparition de Guru en avril 2010 et l’emprise de Solar sur son héritage.

Une publication partagée par @ djpremier le

Passé ce teaser, l’album s’est révélé par les singles Family & Loyalty et Bad Name. Deux titres qui étaient à la fois retrouvailles des boucles de Primo et plaisir d’entendre à nouveau la voix de Guru sur des textes inédits. Du matériel nouveau, qui s’est confronté aux oreilles de fans ayant changé de mètre-étalon  au fil des années, et d’aficionados, qui d’emblée se sont replongés dans les souvenirs de jeunesse.

Les 6 albums studio de Gang Starr entre 1989 et 2003 ont pavé la route de chineurs, inspiré, rimeurs, producteurs et autres créateurs. Une discographie qui fut majoritairement succès d’estime auprès d’une niche passionnée. C’est en parallèle, dans leur parcours solo que Guru et DJ Premier connurent de plus gros succès, l’un avec Jazzmatazz, l’autre en produisant d’innombrables classiques pour des artistes de premier plan.

One Of The Best Yet est le fruit d’une longue bataille judiciaire opposant d’un coté, DJ Premier épaulé par la famille de Guru et de l’autre, le « producteur » Solar (à ne pas confondre avec MC Solaar) devenu principal interlocuteur de Guru dans ses dernières années. Un combat pour récupérer les derniers enregistrements de Guru, relaté dans l’excellent article du New York Times. Une dernière oeuvre, officiellement fin d’une époque, une passation de témoin entre les gardiens du temple et les héritiers.

One Of The Best Yet c’est à la fois le retour de productions chaleureusement faites maison et une ambition de donner à Gang Starr le rayonnement que Guru aurait voulu de son vivant. La photo de Danny Hastings (auteur des mythiques couvertures du Wu-Tang, Nas et Big Pun, KRS One, Jeru etc…), le choix des collaborations (J. Cole, M.O.P, Talib Kweli, Q-Tip, Big Shug, Jeru the Damaja, Royce Da 5’9″, Group Home, Freddie Foxxx, Ne-Yo…) et l’affichage sur Times Square sont autant de moyens déployés par DJ Premier pour ce baroud d’honneur. Une volonté de clôturer l’aventure et laisser une dernière trace dans les charts.

L’élaboration d’un opus qui aura pris sept années de procédure pour la récupération des acapellas et 18 mois entièrement dédiés aux productions de l’album.

— Gang Starr ‘One of the Best Yet’ Out Now (@gangstarr) September 20, 2019

En conclusion : One Of The Best Yet n’est pas « le nouvel album » de Gang Starr mais son chapitre final, l’au revoir que DJ Premier a finalement réussi à adresser à son camarade. 
Un album distribué par Fat Beats Records, qui ne s’inscrit pas dans la continuité de la discographie mais dans sa clôture, offrant le meilleur de Gang Starr, avec toutes ses qualités et imperfections. Une entrée dans la postérité à l’image de sa jaquette, immortalisant l’emblématique duo.

The Ownerz a marqué la séparation, One Of The Best Yet marque la réconciliation et la promesse de préserver l’héritage en laissant place à l’avenir. Un album qui s’écoute intégralement, du début à la fin, pour en prendre la pleine mesure.

Je t’aime mec. Quoi qu’il puisse t’arriver, Je m’assurerai que ta famille ne manque de rien. Je ne te laisserai jamais tomber. Nous sommes Gang Starr pour toujours.

DJ Premier au chevet de Guru, un mois avant sa mort | mars 2010.
#FUCKSOLAR #GuruRIP #GangStarrForever

Read article