Deca – Clay Pigeons

Clay Pigeons, la dinguerie du jour vient de Deca, artiste qui jongle avec la plume, le pinceau, les ciseaux et le micro.

Rappeur, producteur et créateur visuel, le new-yorkais incarne l’Art avec un grand A. L’Art qui ne connait pas le confort mental, se remet en question et repousse continuellement les limites de sa créativité.

La vie est un accord global, tu prends les beaux jours avec les nuits sombres et danse avec Maya à la lumière stellaire et c’est ok/ On connait des hauts et des bas, il y a des fleurs sauvages qui poussent des brèches de mon cerveau.

DECA | traduction du refrain

Premier single de l’album Snakes and Birds, le titre Clay Pigeons est une merveille pour les esgourdes et les mirettes. De la production léchée au flow qui danse avec les mesures sans faux pas. Formes et couleurs déferlent; illustrées, découpées, collées et réassemblées, elles prennent part au récit avec tout autant d’éloquence.

Un enchevêtrement de disciplines qui servent un même propos, la retranscription des sentiments et des expériences. Dans une période de questionnements profonds et d’incertitudes, ce genre de projet est un phare au milieu de vagues tumultueuses d’injonctions contraires et de constantes réadaptations. Un maintien du cap dans la création et la réalisation, plus que nécessaire aujourd’hui.

En faisant un tour sur son site et ses précédents projets, ce sont les portes d’une cosmogonie entière qui s’ouvrent. Une somme de talents, logée dans un seul et même esprit. Une âme singulière, qui canalise ses émotions et les épreuves de la vie, à travers plusieurs moyens d’expressions, pratiqués avec la même rigueur.

Une belle découverte, un pur plaisir, qui pose un rencard avec l’album, le 23 octobre sur Bandcamp.

About Author /

1 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search