News

Report : Erik Truffaz 4tet & Nya @ Nuits de Fourvière (05/06/18)

today2018-06-12

Background
share close

La soirée du 5 juin célébrait un double anniversaire aux Nuits de Fourvière. D’un coté, l’album Bending New Corners d’Erik Truffaz et Nya, qui entre dans sa vingtième année, et de l’autre, le Hot Club de Lyon qui soufflait ses 70 bougies. Un double anniversaire en deux temps avec un concert à l’Odeon puis un after au Hot Club.


Erik Truffaz fait partie des artistes de chevet de la rédaction. Il fut l’une des principales portes d’entrée vers un jazz actuel et hors des sentiers battus pour Le Gros Tas de Zik. Entré dans l’univers du jazz à la découverte du Kind of Blue de Miles Davis, Erik Truffaz perpétue depuis quasi 30 ans la constante réactualisation du jazz par des mélanges sans complexes et d’audacieuses rencontres.

Au cœur de la marquante discographie de monsieur Truffaz, l’album Bending New Corners, mélangeant drum and bass et rap. Un album qui ratifie une formule initiée par The Dawn, sorti peu de temps avant. Pour célébrer et rejouer cet album toujours aussi novateur en 2018, le quartet historique dans un combo trompette-basse-batterie-claviers et Nya au micro.
Le premier constat est que ni les conditions météo et les années n’ont pu atténuer la magie contenue dans cette oeuvre. La pluie torrentielle en guise de première partie, n’a pas volé le show et le festival avait prévu le coup avec un théâtre antique pâli par les capes de pluie blanches, tout le long des gradins.

Avec l’aide de, ou malgré, les éléments, la prestation fut transcendante. Bending New Corners a gardé toute sa superbe. Des solos de piano démentiels à une combinaison basse-batterie à toute épreuve, en passant par un Nya qui déverse sa prose tantôt avec la verve d’un Gil Scott Heron, tantôt avec avec le flegme d’un MF Doom.

Au moment du rappel, la foule finit par investir la fosse et se rassembler autour de la formation pour un moment de transe commune. Plus qu’une suite de titres live, le concert de l’Erik Truffaz 4tet et Nya était une expérience à vivre, apportée par les Nuits de Fourvière.

70 + 20 bougies et pas une seule ride !

Toutes les photos du concert ici

Live Report : Alpha Diallo / @AlphaDigger / Instagram

Photos : Walid Boo / Instagram

Written by: LGTDZ

Rate it

Previous post

News

Ali Shaheed Muhammad & Adrian Younge – The Midnight Hour

C’est l’heure du retour pour le duo déjà légendaire formé par Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad. Après avoir proposé une bande sonore coriace pour la série Luke Cage sur Netflix, il est temps de sortir un album studio célébrant la musique soul de Harlem dans toute son opulence.The Midnight Hour c’est un peu un album format greatest hits, avec 20 morceaux et un panel délirant de talents vocaux et insturmentaux.L’objectif du projet ? Rendre un hommage vibrant à l’histoire […]

today2018-06-09

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%